jeudi 4 février 2010

C'est fini....pour tous les deux hélas...

Ce soir, la vie me semble bien cruelle...

Alors que Pierre-Yves est bien rentré de son voyage par le vol du 29 janvier.... je m'inquiétais de ne pas avoir de nouvelles de Raymonde depuis son entrée au Burkina.

Le dernier contact par SMS datait du 14 janvier..

Ce 4 février, vers 21 heures, Pierre-Yves a été contacté par une des filles de Raymonde qui dans le téléphone rapatrié avec le corps de sa mère a pu trouver son numéro.

Elle lui a appris que Raymonde avait eu un accident au Bénin. Elle aurait été surprise par le brusque coup de frein d'un camion, se serait déportée et aurait été percutée par un motard d'une escorte officielle arrivant en sens inverse. L'accident a eu lieu le 25 janvier...

Dés lors, ce voyage devient bien triste... alors que pour tous il était l'aboutissement d'une envie forte - voire impérieuse - de réaliser un rêve... Sa fille me disait qu'elle était très heureuse de faire ce grand voyage et qu'elle envisageait presque d'y revenir pour s'y installer...


Ainsi va la vie... mais le sort est bien cruel parfois et les paroles de Jean Louis TRINTIGNAN.... "Ne soyons pas triste de l'avoir perdue... mais réjouissons nous de l'avoir connue..." ne changent rien à notre peine et à celle de sa famille...

Le 5 février, pendant ses obsèques, ses filles ont formidablement orchestré l'instant de rencontre et de souvenirs que ses amis ont fait revivre... Larmes, sourires, témoignages d'amitié et de tendresse... tout était là... et tout ressemblait à ce que Raymonde a été - du moins à mes yeux - pendant les quelques heures que j'ai passé avec elle...

Vraiment un grand moment...


Aprés quelques recherches sur internet voici quelques liens concernant des articles de presse parlant de l'accident.

http://www.blesshnet.com/heberg/laraignee/lesw2/modules.php?name=News&file=print&sid=8352
http://www.leprogres.info/spip.php?article896 à mon avis il s'agit d'elle mais c'est approximatif comme récit
http://www.jolome.com/dir/n.php?i=3645&t=direct
http://www.en-afrique.info/?un-motard-de-la-presidence-ecrase

1 commentaire:

Dan a dit…

Je faisais parti d'un groupe de deuchiste se rendant à Bamako en janvier. Nous avons rencontré Raymonde à la frontière Mauritanienne, à la sortie du No man's land. Nous avons sympathisé et passé la soirée tous ensemble pour fêter son anniversaire... Contacte-moi
daniel.castaner@free.fr